Screen Shot 2019-04-24 at 1.00.06 PM.png
OISE logo.png
CMC logo.png

À propos du projet

Le projet Conversion en coopératives (CoopConvert) vise à mieux comprendre la conversion des entreprises en coopératives (CEC) comme moyen de préserver les emplois, de répondre aux besoins en matière de relève et de créer de nouvelles coopératives au Canada. En créant des connaissances, en renforçant les capacités et en contribuant à améliorer les réseaux intersectoriels, le projet CoopConvert présente un intérêt pour le mouvement coopératif, les décideurs, les propriétaires d’entreprises qui prennent leur retraire, les syndicats, les collectivités locales et les travailleurs, au Canada et ailleurs. Cliquez ici pour une description détaillée du projet.

Notre liste de diffusion

Contact

Tél. : +1.416.978.0515

Courriel : info@coopconvert.ca

 

Le projet CoopConvert est financé par le fonds de développement de partenariats du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH) et appuie les objectifs des programmes Savoir et Connexion du CRSH.

Chercheurs principaux

Marcelo Vieta

Marcelo Vieta est professeur adjoint au Programme d'éducation des adultes et de développement communautaire du Département de leadership, d'enseignement supérieur et d'éducation des adultes de l'Institut d'études pédagogiques de l'Ontario de l'Université de Toronto (OISE/UT). Il est également cofondateur et membre du comité exécutif du Centre pour l’apprentissage, l’économie sociale et le travail (CLSEW). Marcelo effectue des recherches et enseigne sur l'apprentissage et le changement social organisationnels et en milieu de travail, les arrangements économiques alternatifs, la démocratie économique, l'économie sociale et solidaire, la sociologie du travail, la philosophie de la technologie et la théorie critique. Sur le plan régional, il se spécialise en Amérique latine, au Canada et en Italie. Au cours des dernières années, Marcelo a enseigné, fait des recherches et publié des articles sur les conditions historiques, les contextes politiques et économiques et les expériences vécues par les entreprises récupérées par les travailleurs, les conversions d'entreprises en coopératives et les coopératives communautaires.

Claude-André Guillotte

Claude-André Guillotte est professeur adjoint au Département d’entrepreneuriat de l’École de gestion de l’Université de Sherbrooke. Il enseigne principalement l’entrepreneuriat au Baccalauréat en administration des affaires et la stratégie au MBA pour cadres. Ses intérêts de recherche comprennent l’entrepreneuriat coopératif, la gestion stratégique des coopératives et des mutuelles, la gouvernance d’entreprise et le droit coopératif.

Claude-André est également directeur de l’Institut de recherche et d’éducation pour les coopératives et les mutuelles de l’Université de Sherbrooke (IRECUS). Il est responsable des mandats stratégiques menés par les étudiants du profil coopératif et mutualiste du MBA. Il détient un diplôme en droit civil de l’Université d’Ottawa et est titulaire d’une maîtrise en gestion et gouvernance des coopératives et des mutuelles de l’Université de Sherbrooke et d’un doctorat en gestion de l’Université de Sherbrooke sur la création de valeur coopérative. Il agit comme formateur et conférencier pour différents publics.

Fiona Duguid

Fiona Duguid, Ph.D., est une chercheuse basée à Chelsea, Québec. Elle a auparavant travaillé au Secrétariat aux coopératives du gouvernement du Canada et à l’Association coopérative canadienne. Elle mène des recherches axées sur les coopératives, l’économie sociale, la durabilité et le développement économique communautaire. Elle est chercheure agrégée au Centre d’excellence en comptabilité et reddition de comptes coopératives de l’Université Saint Mary’s (SMU) et chargée de cours dans le cadre du programme de gestion des affaires coopératives de la SMU, ainsi que du programme de maîtrise en administration des affaires de l’Université du Cap-Breton.

Dionne Pohler

Dr. Dionne Pohler est professeure agrégée au Centre des relations industrielles et des ressources humaines de l’Université de Toronto. Elle est également chercheuse en stratégie et gouvernance coopératives au Centre pour l’étude des coopératives de l’Université de la Saskatchewan. Les recherches de Dionne portent sur les réussites et les échecs en matière de gouvernance dans le système canadien des coopératives de crédit et les fédérations coopératives, ainsi que sur le développement coopératif dans les collectivités autochtones et les collectivités rurales. Dionne a contribué à l’élaboration d’un modèle coopératif de développement économique et social en collaboration avec les collectivités rurales de l’Ouest canadien, à titre de cochercheuse dans le cadre du Projet d’innovation coopérative (CIP). Ce projet requérait un vaste travail de sensibilisation et d’engagement des parties prenantes et a mené à la création d’un organisme sans but lucratif, Co-operatives First, dédié au travail avec les collectivités rurales et autochtones et visant à répondre aux besoins identifiés par les membres de ces collectivités. Dionne a été membre du conseil d’administration fondateur de Co-operatvies First.

Partenaires communautaires et du secteur cooperatif

Dan Brunette

Daniel Brunette est directeur de la représentation et des partenariats chez Coopératives et Mutuelles Canada (CMC), où il fournit des conseils stratégiques et des conseils en matière de représentation et de politiques pour appuyer le plan stratégique du CMC et répondre aux besoins changeants des membres. Cela comprend le suivi de la recherche, l'analyse des questions de politique et l'élaboration des positions de principe du CMC. De plus, il est responsable de l'établissement et du maintien de relations, de partenariats et d'alliances entre un large éventail d'influenceurs et d'intervenants.

Daniel est parfaitement bilingue et possède plus de 18 ans d'expérience au sein d'organismes sans but lucratif, dont la Fondation communautaire d'Ottawa, le Club des garçons et filles d'Ottawa et l'Université d'Ottawa. Il possède également une vaste expérience à titre de bénévole senior, notamment à titre d'ancien président du Comité des relations gouvernementales de l'Association canadienne des professionnels en collecte de fonds du Canada, où il était chargé de superviser l'élaboration et la mise en œuvre d'un programme national de représentation.

Audra Krueger

Audra Krueger est directrice générale de Co-operatives First, un organisme sans but lucratif qui fait la promotion du modèle coopératif dans les collectivités rurales et autochtones de l'Ouest canadien. Avant de se joindre à Co-operatives First, Audra était agente de liaison en recherche au Centre pour l’étude des coopératives de l'Université de la Saskatchewan. Elle a été vice-présidente de la Good Food Junction Co-operative, première directrice et trésorière de la Saskatoon Car Share Co-op, directrice de l’Association coopérative de la Saskatchewan et directrice générale de la Core Neighbourhood Youth Co-op. Audra a également fait des recherches et écrit sur les coopératives agraires mexicaines, ce qui lui a valu une maîtrise en développement international collaboratif et en sociologie de l'Université de Guelph.

Dan Matthews

Dan Matthews est directeur des nouvelles affaires et des communications chez Co-operatives First. Il possède une vaste expérience en publicité, en marketing et en communication. Pendant plus d'une décennie, Dan a géré des comptes nationaux et internationaux pour des agences de publicité locales et nationales. En plus de la publicité, Dan a dirigé les communications dans des bureaux de développement politique et économique et géré le maintien et l'expansion des entreprises pour une agence provinciale de développement économique.

Chercheurs étudiants et diplômés

Sharry Taylor

Sharry Taylor est conseillère d’orientation au secondaire et étudiante au doctorat à l'Institut d'études pédagogiques de l'Ontario de l'Université de Toronto. Son travail explore l'intersection du capitalisme et de la psychiatrie en relation avec le bien-être des jeunes. Elle s'intéresse à la façon dont les méfaits associés au capitalisme se matérialisent sous forme de détresse émotionnelle dans la vie des jeunes, et comment l'identité des adolescents est affectée lorsque cette détresse est interprétée comme une "maladie mentale".

Sharry s'est intéressée au mouvement coopératif parce que le travail coopératif favorise le bien-être et le bonheur des travailleurs, ce qu'elle considère comme faisant partie d'un projet de mieux-être anticapitaliste et pro-humaniste plus vaste.

Marcelo Paladino Castro

Marcelo Castro est étudiant au doctorat en éducation des adultes et développement communautaire à l'Institut d'études pédagogiques de l'Ontario de l'Université de Toronto. Il détient une maîtrise en études latino-américaines de l'Université Simon Fraser. Sa thèse portait sur la façon dont le Mouvement des Noirs du Brésil s'est organisé pour lutter contre la racialisation, les pratiques racistes et les structures de l'inégalité raciale. Il est également titulaire d'un baccalauréat spécialisé en ingénierie de l'Université de l'État de Rio de Janeiro. Ses intérêts de recherche actuels concernent l'économie sociale et l'avenir du travail, et plus spécifiquement le mouvement coopérativiste dans les communautés en ligne. Sa thèse porte sur la formation et la dissolution du capital social dans la création, l'essor et la disparition des coopératives de travailleurs en ligne. Avant de se joindre à l'équipe du projet Coop Convert, Marcelo a travaillé quatorze ans dans le développement communautaire et la promotion de la santé. Il se passionne pour l'engagement communautaire et le renforcement des capacités comme moyen de s'attaquer aux inégalités systémiques.

Tyler Dilnot

Tyler Dilnot est diplômé de l'Université de Toronto. En 2012, il a complété avec distinction un programme de premier cycle en sciences politiques et philosophie. En avril 2019, il a terminé ses études supérieures avec une maîtrise en éducation, concentration éducation des adultes et développement communautaire, avec une spécialisation en apprentissage en milieu de travail pour le changement social. Tyler s'intéresse à l'éducation populaire, à la démocratie au travail, à l'autogestion des travailleurs et continue de s'intéresser à la philosophie politique et à l'existentialisme. À l'automne 2018, Tyler a voyagé dans le nord et le centre de l'Italie pour étudier l'économie sociale dans le cadre d'un programme d'études de l'Université Saint Mary's. Au cours de l'été 2019, Tyler prévoit se rendre en Argentine pour observer les processus en cours d'autogestion, ou d’autodétermination des travailleurs, inscrits dans des mouvements sociaux populaires à travers le pays. Tyler considère ces mouvements radicaux de travailleurs comme potentiellement transformateurs pour leurs communautés, les lieux de travail et les travailleurs eux-mêmes. Tyler est passionné par la lecture, les voyages et le développement durable. Il a voyagé dans plus de 30 pays sur cinq continents et a planté plus d'un million d'arbres à la main.

Josée Charbonneau

Josée collabore à divers projets de recherche menés par l’Institut de recherche et d'éducation pour les coopératives et les mutuelles de l'Université de Sherbrooke (IRECUS), à titre de professionnelle de recherche. Elle détient une maîtrise en gestion et gouvernance des coopératives et des mutuelles ainsi qu'une maîtrise en environnement. Elle s'intéresse à la contribution des coopératives au développement durable.

Emile Pichette-Lefebvre

Émile Pichette-Lefebvre travaille au Consortium de ressources et d’expertises de même qu’à l’Institut de recherche et d’éducation pour les coopératives et les mutuelles de l’Université de Sherbrooke (IRECUS). Il effectue différentes tâches pour les deux organisations en matière de recherche, de réingénierie des processus et de formation spécialisée. Émile est titulaire d’un diplôme de conseiller d’orientation et d’un diplôme de maîtrise en changement organisationnel de l’Université de Sherbrooke. Il aime travailler au sein du mouvement coopératif pour ses valeurs, ses principes et les personnes qui le composent.

Melissa Hillier

Melissa Hillier a travaillé avec de petites entreprises par l’entremise de la Chambre de commerce de Smiths Falls et, en tant que propriétaire de petite entreprise, elle s’est passionnée pour les difficultés de la planification de la relève et le modèle coopératif très tôt dans sa carrière.

Elle détient un diplôme de premier cycle en gestion des services à la personne et est actuellement inscrite au MBA en développement économique communautaire. Melissa a aligné son projet de recherche appliquée sur le projet de conversion en coopératives.

Ashish Krishna Pillai

Ashish K. Pillai est doctorant au programme d’éducation des adultes et développement communautaire du Département de leadership, d’enseignement supérieur et d’éducation des adultes de l’Institut d’études pédagogiques de l’Ontario de l’Université de Toronto (OISE/UT). Ses intérêts de recherche actuels comprennent le développement coopératif, la gestion des connaissances et des personnes dans les coopératives et d’autres types d’organisations de l’économie sociale.

Ashish a plus de 14 ans d’expérience d’enseignement et de recherche dans les domaines du marketing et de la stratégie.